ET DE TROIS !

Livre Eric Deboutrois

Après « Intégraal » fin 2017 puis « carpEDiem » fin 2019, Éric Deboutrois publie son troisième tome fin 2021 : l’ivre de berge. Le titre et la couverture donnent la couleur ! Jeux de mots, seconds degrés, contrepèteries, à peu près et errances éthérées dignes des effets secondaires des plus grands spiritueux…

 

À consommer sans modération car, si j’ai eu la chance de vivre quelques chapitres à ses côtés, c’est toujours un réel plaisir de découvrir à chaque (re)lecture, ou presque, un sens caché, un truc passé inaperçu qui fait poindre un sourire ou laisser s’échapper un éclat de rire… Bon, je ne suis pas vraiment objectif car je suis fan ! Fan du personnage que je côtoie depuis de longues années, fan de ce nouvel opus et de sa couverture toute aussi flamboyante que sait l’être le personnage, volontairement très typée « looney tunes » pour renvoyer à quelques chapitres (une bonne cinquantaine tout de même !) pas piqués des hannetons qui redonnent la patate en cette fin (espérons-le !) de crise sanitaire. L’histoire, qui commence un peu avant Montluçon 2020, témoigne en creux de cette crise, dans un récit autobiographique toujours en rapport avec la pêche qui met en avant l’importance des choses, de l’engagement, des potes, de la famille, de l’optimisme, lorsqu’ils viennent à nous manquer. La liberté perdue, retrouvée, celle d’aller à la pêche tout simplement. Je ne vais pas tout spolier car si l’auteur est souvent là où on l’attend à travers le style, l’humour, le franc-parler, les coups de gueule, pour le plus grand plaisir de ceux qui ont aimé les deux premiers tomes, il sait aussi être parfois là où on ne l’attendrait pas…

Aux Éditions Média et Nature Active, 362 pages, 14,90 €, vente en ligne sur les sites de Média Carpe et de la Pêche et les Poissons

Postez votre actualité

Publiez vos actualités directement sur notre site en cliquant sur le lien ci-dessous.

 Poster mon actualité